Inde

Annadana, la banque spécialisée dans les transactions de … semences biologiques !

Interview en Inde de Sangita SHARMA, fondatrice de l’ONG Annadana.

Click sur la caméra pour découvrir ce reportage

 

En Inde depuis une dizaine d’année, la perte de la biodiversité a atteint des proportions alarmantes notamment due à la propagation massive de graines hybrides modifiées et OGM distribuées aux petits paysans par les grandes multinationales. Endettement, suicide, problèmes de santé, détérioration et pollution des sols, confiscation et privatisation du vivant, les conséquences pour les agriculteurs indiens et l’environnement sont désastreuses. Depuis 2000, l’ONG Annadana oeuvre à redonner une autonomie aux paysans en leur offrant des semences saines et en les formant aux principes de l’agriculture raisonnée et biologique. Cette banque de semences entourée d’un jardin en agro-écologie a pour but la conservation, la multiplication et la dissémination des plantes potagères anciennes. Découvrez ce havre de paix en plein cœur de la Silicon Valley indienne.

 

Pour plus d’information : www.annadana-india.org

 

—————————————————————————————————————————————————-

—————————————————————————————————————————————————-

Sulabh Academy, des toilettes comme arme d’émancipation des Intouchables

Interview en Inde du Dr. Bindeshwar PATHAK, fondateur de Sulabh Academy.

Click sur la cravate rayée que tu préfères pour lancer le reportage

 

Depuis la nuit des temps en Inde, l’expression « scavengers »  (nettoyeurs et porteurs d’excréments humains) est attribuée aux personnes se situant au plus bas de la hiérarchie des castes, les intouchables. En Inde, le système d’évacuation des excréments est très peu développé et seulement une classe de la population dispose de toilettes privées. La population, en grande majorité rurale, fait ses besoins à l’extérieur, laissant le soin aux « scavengers » de nettoyer.

 

Depuis plus de 30 ans, le Dr Pathak se bat pour libérer les « scavengers » de leur sort.  Il convainc progressivement les habitants et les autorités publiques de l’importance d’avoir des toilettes en faisant d’importantes  campagnes d’information. Devant la difficulté de parler d’un tel sujet, il créé un musée (le « toilet museum »), pour briser le tabou et attirer le plus grand nombre de personnes. Il est également l’inventeur  de toilettes économiques et écologiques : peu d’eau pour la chasse d’eau et simples de fabrication. Aujourd’hui ce sont plus de 10 millions de personnes qui utilisent ces toilettes ! 7 500 toilettes publiques en sont également équipées  . Une révolution culturelle et sociale par les toilettes !

 

Pour plus d’information : www.sulabhacademy.org

 

—————————————————————————————————————————————————-

—————————————————————————————————————————————————-

Aravind Eye System, les robins des bois indiens !

 

Interview en Inde du Dr. Rengaraj VENKATESH, directeur de l’hopital Aravind Eye System.

Click sur un masque de chirurgien pour découvrir ce reportage

 

Aravind est l’un des plus grands centres de santé ophtalmologique au monde, dédié aux populations “Bottom of the Pyramid” en Inde (70% de la clientèle). Par une simple opération de la cataracte, Aravin Eye Care System a permis a plus d’1,5 millions d’indiens de recouvrer la vue depuis sa création en 1976. L’hôpital est financièrement autonome grâce au principe de fonctionnement suivant: les patients aisés permettent de financer intégralement l’opération de 2 personnes en situation de pauvreté.

 

Pour plus d’information : www.aravind.org

 

—————————————————————————————————————————————————-

—————————————————————————————————————————————————-

Osez le plastique !

Interview en Inde de Anita AHUJA, co-gérante de l’entreprise Conserve India.

Click sur ton sac « tout recyclé » préféré pour découvrir ce reportage

 

Né d’une volonté de réduire les montagnes de déchets  et d’améliorer les conditions de vie des plus pauvres en Inde – les Intouchables – l’entreprise Conserve India conçoit des produits de haute couture en matériaux recyclés tels que les sacs plastiques et les pneus. Après de nombreuses expérimentations, l’équipe de Conserve India a réussi à transformer les déchets de sacs plastiques en produits esthétiques, solides et propres. Aujourd’hui, Conserve India emploie et forme des centaines de personnes des communautés les plus défavorisées de Delhi en leur fournissant de meilleures conditions de travail et un salaire décent. L’entreprise développe désormais toute une gamme de sacs à main, portefeuilles, chaussures ou encore ceintures destinés à l’exportation. Utiliser la haute couture pour offrir une vie décente aux Intouchables et un environnement plus propre à tous, c’est le défi réussi de Conserve India.

 

Pour plus d’information : www.conserveindia.org

—————————————————————————————————————————————————-

—————————————————————————————————————————————————-

L’université internationale des va-nu-pieds !

 

Interview en Inde de Bunker ROY, fondateur de Barefoot College.

 

L’esprit de Gandhi plane sur le Barefoot College de Tilonia en Inde. Cette école, construite à la campagne, est exclusivement destinée aux pauvres. Pour le Mahatma, le monde rural devait se développer grâce à son savoir et ses compétences avant de faire appel à ceux de l’extérieur. Il croyait également que le monde rural devait utiliser lui-même les technologies sophistiquées pour ne pas être dépendant de la ville. Il croyait enfin en l’égalité hommes-femmes.

 

Suivant ces préceptes, Bunker Roy décide de créer en 1972 une école atypique au cœur de la campagne indienne pour les pauvres du monde rural vivant avec moins de 1$ par jour. Les thématiques enseignées répondent aux besoins essentiels des populations des campagnes : l’accès à l’éducation, l’eau, l’électricité, un gagne-pain, la connaissance de ses droits. Une école indépendante énergétiquement qui forme notamment des femmes à devenir ingénieurs solaires et leur permet de rentrer dans leurs villages avec la lumière, des écoles de nuit pour les jeunes filles qui travaillent aux champs la journée, des campagnes de sensibilisation auprès des ruraux avec des marionnettes qui sont le plus efficace des médias… Suivez-nous dans l’univers des campagnes indiennes à la rencontre d’une multitude de micro-solutions durables !

 

Pour plus d’information : www.barefootcollege.org

—————————————————————————————————————————————————-

—————————————————————————————————————————————————-

HoneyBee, le réseau qui dissémine les micro-solutions durables

 

Interview en Inde de Anil GUPTA, fondateur du réseau HoneyBee.

 

En 1989, Anil Gupta fonde le réseau Honey Bee. L’objectif de ce réseau est de collecter, faire fructifier et diffuser les innovations pratiques des populations traditionnelles indiennes dans l’idée de créer un monde plus durable. Seules sont retenues les innovations « vertes ». Construit pour que ce transfert de connaissance ne se fasse pas au détriment de l’inventeur (d’où le nom HoneyBee, de l’abeille qui se sert du pollen pour faire son miel sans appauvrir la fleur), l’étape suivante fut de mettre en contact les inventeurs, très souvent de simples fermiers, avec des investisseurs. Ainsi, ces bonnes pratiques avaient une chance de voir le jour et d’ être diffusées auprès du plus grand nombre. Puis, devant le succès du réseau au niveau national, Anil Gupta a fait pression auprès du gouvernement central indien pour accroître le domaine public des brevets d’innovations « traditionnelles » afin que le gouvernement paye lui-même une compensation à l’inventeur. L’innovation peut ainsi peut être disséminée à moindre coût (sans « royalties » à verser), dans l’intérêt du plus grand nombre.

 

Pour plus d’information : www.sristi.org