Equateur

En Equateur, nul n’est censé ignorer le droit à la Nature

 

Interview à Quito de Nathalie GREEN, responsable du programme Droit de la Nature au sein de la fondation Pachamama

Click sur le tatouage de l’indien Achuar pour découvrir ce reportage

 

La fondation Pachamama oeuvre dans la forêt Amazonienne équatorienne pour promouvoir un modèle de développement alternatif et innovant au bénéfice des populations indigènes Achuar, basé sur le bien-être et sur la reconnaissance des Droits Humains et de la Nature. La fondation a été au premier plan dans les négociations pour la nouvelle constitution équatorienne, notamment sur les clauses concernant le droit de la nature et le rôle de la société civile et des peuples indigènes.

La constitution équatorienne est la première dans l’histoire à accorder des droits juridiques à la nature, et à permettre aux individus des poursuites devant les tribunaux au nom de la nature.

 

Pour plus d’information : pachamama.org.ec