Le Projet

WIFU késaco ?

Worldw’Ideas for the FUture, les solutions développées aujourd’hui à travers le monde, qui dessinent la société de demain.

Pourquoi WIFU ? 

Le monde traverse une crise financière, économique, sociale, écologique et de valeurs. Nous refusons de verser dans le fatalisme. Des solutions existent. Nous sommes partis à leur recherche.

Trailer du projet

Image de prévisualisation YouTube

 

La phase terrain réussie

De Juillet 2012 à Juillet 2013, la team WIFU a traversé 22 pays sur les continents américain, asiatique, africain et européen et rencontré 60 acteurs du changement (entrepreneurs /intrapreneurs sociaux, philosophes, ONG, collectivités qui ont développés des solutions durables).

Les Solutions Durables sont des solutions alternatives de produits, services ou procédés, mises en place par des entrepreneurs visionnaires et pragmatiques qui répondent à des enjeux locaux, sont pérennes, innovantes, et dont les bénéfices pour l’homme, la société et l’environnement sont probants et vérifiés.

Les hommes et femmes que nous avons rencontrés ne sont pas que des doux rêveurs mais des utopistes pragmatiques.

Utopistes, car le moteur de leur activité et le développement de leurs solutions durables, reposent avant tout sur la résolution d’un problème social et/ou environnemental et non la maximisation du profit.

Pragmatiques, car ils sont conscients que les exigences économiques et financières sont les conditions à la pérennité de leur activité et à la résolution des problèmes sociaux et/ou environnementaux.

 

Le webdocumentaire et le livre : WIFU transmedia

Le webdocumentaire WIFU réalisé en partenariat avec la société FrapaDoc Productions est disponible gratuitement sur la toile. Complémentaire du livre, il illustre grâce à 25 reportages vidéos les solutions durables dans 12 pays, 4 continents.

Il a été diffusé en salle au cinéma des Cinéastes à Paris, dans le cadre de sa sélection au Festival International du Film sur l’Environnement (FIFE-Edition 2014), utilisé comme support dans des conférences, et continue d’être partagé allégrement sur les réseaux sociaux (grâce à vous !).

De manière pédagogique et interactive, il vous invite à faire votre propre tour du monde en partant à la recherche de solutions durables.  Si vous répondez correctement au quiz, vous débloquez la vidéo suivante et partez pour une nouvelle destination.

Un peu de lecture optimiste ?

Délaissez 5 minutes vos lectures fatalistes sur le climat, les déchets (ou l’Equipe, Glamour, Biba et compagnie) et procurez vous « Le Monde entre nos Mains » qui ne va pas aborder les problèmes mais les solutions. (publié chez AFNOR Editions / Auteurs : Marc Giraud et Sylvain Delavergne / 322 pages / 19,5 euros TTC)

« Le Monde entre nos Mains » préfacé par Nicolas Hulot et Pascal Picq et encouragé par Edgard Morin vous emmènera sur quatre continents à la rencontre de 47 pionniers qui dessinent le monde de demain. Pour vous le procurer, rendez-vous à La Fnac, dans toute bonne librairie qui se respecte, ou commandez le en cliquant ici ! Bonne route dans le monde de demain. 

Des solutions durables dans 4 univers

1-Gestion des ressources, biodiversité, agriculture, écotourisme

2-Habitat, énergie, économie circulaire

3-Commerce, finance, consommation collaborative

4-Société civile, droit, éducation, santé

 WIFU tente de remettre son compteur CO2 à zéro

Pour compenser notre voyage, nous avons mené une action de développement du « carbone social » – ou encore « carbone équitable » qui maximise les bénéfices directs des populations locales.

98 arbres fruitiers ont ainsi été plantés dans la région d’Andahuaylas au Pérou, située dans la Cordillère des Andes à 3500 mètres d’altitude. Ces arbres endémiques ont été achetés dans une pépinière locale et plantés en collaboration avec les professeurs et enfants de 5 écoles primaires et de l’association franco-péruvienne locale Munay Wasi.

Dans quelques années ces arbres fourniront un complément alimentaire aux enfants très souvent victimes d’anémie et de malnutrition, préserveront la qualité des sols, seront sources de matières premières pour les populations locales et sensibiliseront les enfants à l’écologie.